Artiste lille : Artiste contemporain lille


galerie lille bertrand boche

BERTRAND BOCHE

galerie lille Bertrand BOCHE : Accédez aux oeuvres en vente

«Ma pratique artistique est pluridisciplinaire. Elle s’articule autour des notions de langage et d’image propre à chaque médium.Bertrand Boche
Temps #1, il s’agit de grandes surfaces peintes : souvent de manière réaliste.Bertrand Boche
Temps #2, l’accrochage interagit avec l’architecture du lieu.Bertrand Boche
Temps #3, des interventions dans l’espace ou installations répondent aux lieux d’exposition et aux travaux exposés.Bertrand Boche

Parfois les pièces sont réalisées en fonction d’une particularité qu’offre l’espace (ex : pilier, hauteur sous plafond...). Mon travail et mon choix d’images sont guidés par les notions de formes/informes, ainsi que celles d’enveloppes. De même que le châssis défini la forme de la toile, le corps qui y figure déforme le motif peint, et compose la répartition des couleurs. Le motif tendu déformé par le corps qui le porte, les toiles sans châssis et celles avec châssis, la peinture qui sort de la surface de la toile et qui se prolonge sur les murs, l’espace d’exposition qui peut définir le format, la forme du châssis, le choix d’images des pièces exposées sont les éléments de mon ascèse méthodique. En vidéo comme dans mes toiles, j’inscris un corps dans un décor. Le plus souvent, il s’agit de performance filmées faisant référence au medium lui même ; empruntant au langage de l’histoire de l’art, du cinéma, de la publicité de manière absurde ou humoristique. Je peins mes toiles comme s’il s’agissait de peintures abstraites, j’isole partie par partie les composantes de l’image et les réalisent en ignorant l’ensemble. Je tente de faire converger ce qui à priori, en surface, s’apparente à de la figuration (avec tout ce que cela peut comporter de séduction ou de mauvaise interprétation) avec un travail sur le medium même. Opérer un glissement, un déplacement par le biais de l’accrochage, par le biais de confrontation de codes picturaux (ex : fleurs réalistes et fleurs stylisées sur la même surface), ou par le fait de faire apparaître le processus (en projetant sur un châssis angulaire une image, la peinture sera en plus d’être déformée, le témoin de cette projection)»Bertrand Boche