Biographie de Louise Bourgeois

Louise Bourgeois est une sculptrice et plasticienne française. Naturalisée américaine, elle a passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis. Connue principalement pour ses sculptures et ses installations monumentales, elle s’est également consacrée à la peinture et à la gravure. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de sa vie, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Ses débuts !

Louise Joséphine Bourgeois est née en 1911 à Paris. Sa famille possède un atelier de tapisserie ancienne. Dès son plus jeune âge, elle aide ses parents en dessinant des tapisseries. Au lycée, elle est déjà considérée comme une passionnée de musique et de peinture. À l’université, elle a d’abord étudié les mathématiques à la Sorbonne avant de se lancer dans des études d’art. Elle avait fréquenté plusieurs établissements dont les académies libres de Montparnasse, les ateliers Lhote et l’École du Louvre.

Sa carrière !

Louise Bourgeois commence sa carrière comme vendeuse de tableaux à Paris. Sa rencontre avec l’historien américain Robert Goldwater en 1937 change sa vie. En l’épousant, Louise Bourgeois s’installe avec lui à New York et commence sa vie d’artiste plasticienne. C’est au milieu des années 1940 qu’elle organise sa première exposition personnelle. Les années 1950 sont marquées par ses œuvres sculpturales, notamment les figures longitudinales en forme de totems. Elle a reçu plusieurs prix pour son œuvre. En 1999, elle a reçu le Lion d’or de la Biennale de Venise. En 2009, elle a été doublement honorée par des institutions. La première est décernée par le National Women’s Hall of Fame pour son rôle dans l’histoire américaine. La seconde est décernée par l’Ordre de la Grande Gidouille. Il ne faut pas oublier qu’en 2008, Nicolas Sarkozy, alors président de la République française, lui a remis la Légion d’honneur.

Ses œuvres les plus remarquables !

Louise Bourgeois a abordé plusieurs thèmes dans ses œuvres. Ses dernières réalisations ont pour thème la famille. Parmi ses sculptures, citons Quarantania, réalisée en 1941, qui est une œuvre composée de sept éléments en bois de pin reposant sur un socle en bois. Elle a également publié plus d’une vingtaine de dessins dont J’aime bien mes amis et mon mari en 1998 et Spider Woman en 2005. Parmi ses œuvres les plus célèbres figure l’assemblage publié en 1974 intitulé The Destruction of The Father. Il s’agit d’une pièce en latex représentant la domination d’un père autoritaire. Louise Bourgeois est décédée en 2010 à l’âge de 98 ans.

Tout savoir sur l’artiste Camille Hilaire
Bernard Buffet, sa vie, son œuvre